Nos horaires d'ouverture

Lundi - Vendredi09:00 - 19:00
Pour nous joindre en toute simplicité : 06.63.08.78.48 contact@jemanagemavie.com contact@valorizrh.com

"Le courage croît à force d'oser, la peur à force d'hésiter."

 

Publilius Syrus

13 clés pour doper sa force mentale

Publié le 17 mars 2016

Rédigé par Céline Morel, consultante en management

Source : businessinsider.com

Les évènements de la vie se suivent et parfois nous blessent ! Pas facile alors de trouver le courage de continuer sereinement. Il suffit que des soucis touchent notre sphère intime et notre sphère professionnelle en même temps et tout nous devient insurmontable.

 

Découvrez comment développer sa force mentale dans la vie de tous les jours et dans la jungle de l'entreprise au travers les recommandations d’une psychothérapeute reconnue outre atlantique. Des conseils simples et remplis de bons sens.

Dans son livre “13 Things Mentally Strong People Don't Do“ traduit en français par “13 Clés pour doper sa force mentale“ (paru en mai 2015), l'auteur et psychothérapeute Amy Morin a dressé la liste des 13 habitudes contre lesquelles elle avait dû se battre pour s'en sortir suite à la traversée, à plusieurs reprises, d’épreuve de la vie.

Il s'agit de toutes ces choses qui nous empêchent d'aller mieux quand on les laisse nous envahir... et qui ont donné naissance à ce livre-coach aussi pratique, captivant et motivant.  

Voici les 13 clés pour doper sa force mentale.

1. Ne pas perdre son temps à s’apitoyer sur soi

 

"Se sentir désolé pour vous-même est autodestructeur," écrit Amy Morin. “Se livrer à l'apitoiement sur soi empêche de vivre une vie complète“.

C’est une perte du temps, cela crée des émotions négatives, et nuit aux relations avec les autres.

La clé est “d’affirmer que le bien est tout autour de nous, et ainsi vous commencerez à apprécier ce que vous avez“, écrit-elle. L'objectif est de remplacer l'apitoiement sur soi par la gratitude.

2. Ne pas céder son pouvoir aux autres

 

Quand les personnes manquent de limites physiques et émotionnelles, elles ont tendance à donner leur pouvoir de décider aux autres.

Si les autres personnes ont le contrôle sur vos actions, ils sont maîtres de vos valeurs et définissent vos succès.

 

Il est important de tracer soi-même son chemin et d’en défendre la ligne de conduite.

 

5. Ne pas chercher à tout prix à plaire à tout le monde

 

 

Souvent nous nous jugeons à travers les yeux des autres ce qui fait que nous sommes plus sévères vis-à-vis de nous que la réalité.

 

 

Vouloir plaire à tout le monde est une perte de temps car vous ne pouvez pas plaire à tout le monde, votre vision des choses, vos attentes et vos besoins ne sont pas les mêmes !

 

6. Ne pas craindre les risques calculés

 

Les gens ont souvent peur de prendre des risques, qu’ils soient sur le plan financier, physique, affectif, social, ou professionnel. Mais il s’agit d’un manque de connaissance du facteur risque.

 

Pour mieux analyser le risque, se poser les questions suivantes  est nécessaire :

- Quels sont les coûts potentiels ?

- Quels sont les avantages potentiels ?

- Comment cela m’aidera à atteindre mes objectifs ?

- Quelles sont les alternatives ?

- Que se passerait-il si le meilleur scénario se réalisait ?

- Quelle est la pire chose qui pourrait arriver, et comment pourrais-je réduire le risque que cela se produise?

- Quelles seraient les conséquences si le pire scénario se réalisait?

- Est-ce que cette décision comptera encore dans 5 ans ?

3. Ne pas avoir peur des changements

 

Faire des changements peut être effrayant, mais éviter le changement empêche la croissance.

"Le plus vous attendez, plus il devient difficile de changer," explique Amy Morin. "D'autres personnes vont vous dépasser."

 

Visionner « qui a piqué mon fromage 

 

Pour rappel il existe 8 étapes majeures dans l’acception du changement  qui va du choc de l’annonce à la reconstruction en passant par le déni, la colère et l’opposition.

4. Ne pas gaspiller son énergie à essayer de changer ce qui est immuable

 

Selon l’auteur, essayer d'être en contrôle de tout est probablement une réponse à l'anxiété.

“Plutôt que de se concentrer sur la gestion de votre anxiété, vous essayez de contrôler votre environnement“, dit-elle.

 

 

En déplaçant l’attention loin des choses que l’on ne peut pas contrôler diminue le stress et peut créer plus de bonheur, de meilleures relations, de nouvelles possibilités, et plus de succès.

7. Ne pas rester focalisé sur le passé

 

Le passé est dans le passé. Il n'y a aucun moyen de changer ce qui est arrivé, et “rester dans le passé peut être autodestructeur, vous empêchant de jouir du présent et de planifier l'avenir" écrit Amy Morin.

 

Rester dans le passé ne résout rien, et peut conduire à la dépression.

8. Ne pas refaire les mêmes erreurs indéfiniment

 

Il est important d'étudier ce qui a échoué, ce qu’aurait pu être mieux fait, et comment le faire différemment la prochaine fois, pour ne pas répéter vos erreurs.

9. Ne pas en vouloir aux autres de leurs succès

 

Le ressentiment est comme la colère qui reste cachée et bloquée !

Se concentrer sur le succès d'une autre personne ne sert pas à sa propre réussite puisqu’il distrait de son propre chemin en négligeant ses talents et en abandonnant ses valeurs et ses relations.

10. Ne pas jeter l'éponge au premier échec

 

Le succès n’est pas immédiat, et l'échec est presque toujours un obstacle que vous devez surmonter.

Penser que l'échec est inacceptable ou que cela signifie que l’on n’est pas assez bon, ne reflète pas la force mentale. En fait, “recommencer après un échec vous rendra plus fort", écrit Amy Morin.

11. Ne pas avoir peur de passer du temps en tête à tête avec soi-même

 

Créer du temps pour être seul avec ses pensées peut être une expérience puissante, utile pour atteindre ses objectifs“, écrit Amy Morin. Devenir mentalement fort oblige à prendre une pause loin de l'agitation de la vie quotidienne pour se concentrer sur la croissance.

 

Voici quelques-uns des avantages de la solitude que l’auteur mentionne dans son livre:

  • La solitude au bureau peut augmenter la productivité.
  • Passer du temps tout seul peut augmenter son empathie.
  • Passer du temps seul suscite la créativité.
  • Les compétences solitaires sont bonnes pour la santé mentale.
  • La solitude permet de se reconstruire

12. Arrêter de penser que le monde vous est redevable

 

Il est facile de se mettre en colère et accuser le monde pour ses échecs ou son manque de succès, mais en vérité, on est responsable de ce qu’on obtient.

 

 

La vie n’est pas destinée à être juste“, dit Amy Morin. « Si certaines personnes éprouvent plus de bonheur ou de succès que d'autres, c’est la vie - mais cela ne signifie pas que le monde vous est redevable si vous avez été malchanceux."

 

La clé est de se concentrer sur ses efforts, d’accepter la critique, d’admettre ses défauts et de ne pas compter les points !

 

Se comparer aux autres va seulement mener vers la déception car il y a toujours des gens meilleurs que soi (dans un domaine précis) !

13. Ne pas attendre de résultats immédiats

 

Une volonté de développer des attentes réalistes et comprendre que le succès ne se produise pas du jour au lendemain est nécessaire pour atteindre son plein potentiel.  Amy Morin écrit : « Les personnes mentalement faibles sont souvent impatientes. Elles surestiment leurs capacités et sous-estiment combien de temps le changement prend, dit-elle, elles attendent des résultats immédiats. »

 

Il est important de “garder ses yeux sur le trophée“ et travailler sans relâche pour atteindre ses objectifs à long terme.

Il y aura des échecs sur le chemin, mais si on mesure ses progrès et garde son objectif en tête, le succès va devenir réalisable.

Le développement de la force mentale comprend trois aspects

 

1. Les pensées : Identifier ses peurs irrationnelles et les remplacer par des pensées plus réalistes.

2. Les comportements : se comporter de manière positive en toutes situations.

3. Les émotions : dominer ses émotions avant qu’elles ne nous dominent.

 

" L’expérience ne se trompe jamais, seuls nos jugements errent, qui se promettent des résultats étrangers à notre expérimentation personnelle "

 

Leonardo De Vinci (1452 - 1519)

Peintre florentin et un homme d'esprit universel, à la fois artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomist

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© jemanagemavie; © valoriz Conseil; © valoriz RH.