Nos horaires d'ouverture

Lundi - Vendredi09:00 - 19:00
Pour nous joindre en toute simplicité : 06.63.08.78.48 contact@jemanagemavie.com contact@valorizrh.com

"Le courage croît à force d'oser, la peur à force d'hésiter."

 

Publilius Syrus

Les émotions négatives sont essentielles pour le bien-être

Publié le 23 mars 2016

Adapté par Céline Morel, consultante en management

Source : scientificamerican.com

Selon le site scientificamerican.com, au cours des dernières années, il y a eu une forte augmentation du nombre de personnes se sentant coupables ou honteuses d’avoir des ressentis, des émotions, …, qu'ils perçoivent comme négatives.

De telles réactions proviennent sans doute de notre culture qui se développe excessivement vers la pensée positive. Bien que les émotions positives soient essentielles, des problèmes surviennent lorsque les gens commencent à croire qu'ils doivent être optimistes tout le temps.

En fait, la colère et la tristesse sont une partie importante de la vie, et de nouvelles recherches montrent que connaitre et accepter ses émotions sont essentielles à notre santé mentale.

Tenter de supprimer les pensées négatives peut se retourner contre soi et même diminuer notre sentiment de contentement. " Reconnaitre la complexité de la vie peut être un chemin particulièrement fructueux pour le bien-être psychologique ", explique le psychologue Jonathan M. Adler de Franklin W. Olin College of Engineering.

Le danger de la pensée positive

Les pensées et les émotions positives sont, bien sûr, bénéfiques pour la santé mentale. Les théories hédonistes définissent le bien-être par la présence de l'émotion positive, l'absence relative d'une émotion négative et un sentiment de satisfaction dans la vie.

Poussée à l'extrême, cependant, cette définition n’est pas en phase avec la complexité de la vie réelle. En outre, les perspectives des gens peuvent devenir si roses qu'ils ignorent les dangers ou deviennent trop complaisants.

Il ne faut pas oublier  que les sentiments désagréables sont tout aussi cruciaux que ceux agréables : ils aident à faire sens des hauts et des bas de la vie. " Rappelez-vous, l'une des principales raisons pour lesquelles nous avons des émotions, en premier lieu est de nous aider à évaluer nos expériences, nos actions ", dit Adler.

Les émotions négatives sont importantes pour notre survie

Le psychologue Jonathan M. Adler et le professeur de marketing à l'Université de New York Hal E. Hershfield,  ont étudié le lien entre l'expérience émotionnelle mixte et le bien-être psychologique dans un groupe de personnes en 12 séances de psychothérapie. Les chercheurs en ont conclu que : " Prendre le bon et le mauvais ensemble permet de détoxifier les mauvaises expériences, car cela fait sens et favorise le bien-être psychologique ".

Selon Adler, les émotions négatives sont essentielles pour notre survie. En effet, les mauvais sentiments peuvent être des indices pour déceler un problème de santé, une relation potentiellement néfaste ou toute autre question importante qui demande une attention. C’est pourquoi vouloir les supprimer est stérile, voire dangereux pour soi-même.

 

Vouloir la suppression des pensées et des sentiments négatifs peut même être nuisible. Dans une étude datée de 2012, le psychothérapeute Eric L. Garland de l’université de Floride a constaté que les personnes qui restreignent leurs pensées négatives ont le plus souvent des réactions plus fortes au stress.

Il faut accepter la souffrance

Au lieu de rejeter ses émotions négatives, il faut les accepter.

Il est important de prendre pleinement conscience de comment on se sent, sans se précipiter pour changer son état émotionnel.

 

Pour apprendre à accepter ses sentiments négatifs, il existe différentes techniques. Les plus connues sont de respirer lentement et profondément tout en apprenant à tolérer des sentiments forts ou d'imaginer les sentiments comme des nuages ​​flottants, un rappel qu'ils passeront.

 

« Une pensée est juste une pensée et un sentiment juste un sentiment, rien de plus. » exprime le psychologue Jonathan M. Adler.

 

 

« Si l'émotion est écrasante, vous aurez peut-être besoin d'exprimer comment vous vous sentez dans un journal ou à une autre personne. L'exercice peut changer votre point de vue et apporter un sentiment d’apaisement. Si l'inconfort persiste, envisager de prendre des mesures. Vous devrez peut-être dire à un ami que son commentaire était blessant ou prendre des mesures pour quitter un travail qui vous rend malheureux. »

 

Vous pouvez également faire des exercices de pleine conscience pour vous aider à prendre conscience de votre expérience actuelle sans porter de jugement sur elle. Une façon de vous entraîner à adopter cet état est de se concentrer sur votre respiration tout en méditant et reconnaître simplement des pensées ou des sentiments fugaces. Cette pratique peut faciliter l’acceptation des pensées désagréables.

Il est impossible d'éviter les émotions négatives.

 

La vie est une succession d’éléments positifs et négatifs, c’est pourquoi il est normal de faire l'expérience des revers et des conflits. Apprendre à faire face à ses émotions est la clé pour voir ses problèmes avec plus de clarté et suivre le chemin de la guérison.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© jemanagemavie; © valoriz Conseil; © valoriz RH.