"Le courage croît à force d'oser, la peur à force d'hésiter."

 

Publilius Syrus

L’entreprise 3.0, quésako ?

La société et le monde de l’entreprise sont en plein changement !

Nous entrons dans l’ère 3.0. 

Comme tout changement profond, celui-ci sera durable, aucune marche arrière ne sera possible.

 

Faisons le avec P.L.A.I.S.I.R.©

Constat 1

Nous entrons dans la 3ème révolution industrielle : L'économie de partage.

C'est la mutation d'une société à dominante agraire et artisanale vers une société commerciale et industrielle.

 

 

Cette transformation, tirée par le boom ferroviaire des années 1840, affecte profondément l'agriculture, l'économie, la politique, la société et l'environnement.

 

Apparait notamment l'idéologie technicienne et rationaliste (productivité, travail à la chaine).

La révolution numérique est le bouleversement des nations industrialisées,  provoqué par l'essor des techniques numériques, principalement l'informatique et Internet; ainsi que la mise en réseau planétaire des individus, de nouvelles formes de communication (courriels, réseaux sociaux) et une décentralisation dans la circulation des idées.

 

 

Dominance des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft).

Alliance entre le troc, le partage, l’échange de services et les nouvelles technologies, le mouvement touche tous les secteurs : l’habitation, l’alimentation, les déplacements ou le tourisme.

 

 

Grâce au financement participatif, le crowdfunding, n’importe quel quidam peut participer à la création d’une startup ou au financement d’un projet.

A cela s'ajoute la pression des réseaux sociaux et le respect de l'environnement.

« Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu'il ne nous prenne par la gorge. »

 

 

Winston Churchill (1874-1965),

homme d'État britannique.

Constat 2

Nous sommes à un tournant générationnel : Générations X, Y et Z.

Pour le bon fonctionnement de l'entreprise, les différentes générations doivent apprendre à travailler ensemble !

Même si faire cohabiter et travailler ces groupes peuvent être un réel défi par le fait que nous n’avons pas le même rapport aux technologies, diplômes, travail, autonomie, hiérarchie et au temps.

Pour cela il faut avant tout se connaître afin de dépasser les aprioris (caricature ci-dessous), exploiter les  forces de chacun et développer l'intelligence collective.

La complémentarité est enrichissante, l'union fait la force !

Génération

  • Expérience
  • Loyauté
  • Sens de l’autorité et de la hiérarchie
  • Esprit de compétition
  • Capacité d’innovation managériale
  • Faible capacité de communication
  • Manque de transparence
  • Conception pyramidale de l’entreprise
  • Parfois techno exclu
  • Pas de résistance au changement
  • Forte capacité d’adaptation
  • Autonomie
  • Facilité d’ apprentissage
  • Maîtrise des outils techno-logiques
  • Ouverture d’esprit
  • Sens relatif de la hiérarchie
  • Instabilité
  • Égocentrisme
  • Faible engagement collectif
  • Moindre inventivité
  • Prédominance du donnant-donnant
  • Forte exigence de l’équilibre travail – vie

Génération

Génération

  • Sens des valeurs
  • Vision internationale
  • Totale transparence
  • Rapidité de pensée et d’action
  • Originalité
  • Soif d’entreprendre
  • Fonctionnement en réseau
  • Défiance vis-à-vis de l’entreprise
  • Impatience
  • Exigence
  • Dispersion

 

La génération C regroupe les Y et les Z.

 

C comme Communiquer, Collaborer et Créer qui sont les particularités de cette génération de consommateurs-influenceurs qui n’est pas basée sur l’âge, mais sur les connexions, les contenus et la communauté.

generations x y z Source : Le club des élus numériques - juillet 2014

Constat 3

Nous savons que plaisir et bonheur sont nécessaires pour développer la PERFORMANCE.

Et pourtant, dans de nombreuses entreprises ces deux mots, Plaisir et Bonheur, semblent « tabou » ou font sourire !!

Dans un environnement ultra-concurrentiel, où les services représentent 75% du PIB français, l’engagement des salariés constitue un levier de poids pour améliorer la compétitivité des entreprises. Pourtant, peu d’organisations semblent en avoir fait un axe stratégique.
 
Selon une étude de l’Institut Gallup datant de 2012 :
  • seuls 9% des salariés français se disent « engagés » c’est à dire, impliqués, proactifs, en un mot épanouis dans leur travail et créateurs de valeur pour leur entreprise.
  • Une grande majorité des actifs (65%) effectuent leur tâche avec une relative neutralité. Ils sont physiquement présents mais leur cerveau est ailleurs.
  • Plus inquiétant, un quart (26%) se déclarent « activement désengagés », c’est-à-dire qu’ils ont une vision négative de leur entreprise et vont jusqu’à agir contre ses intérêts.
Réussir à ramener dans le camp des engagés ne serait ce qu’un pourcentage limité de salariés constitue un gigantesque gisement de compétitivité.

Constat 4

Nous avons tous besoin de valeurs : indispensable pour donner du sens et avancer.

C'est quoi votre rêve?

(pour votre entreprise)

 

 

Pour définir les valeurs de votre entreprise, jemanagemavie vous recommande ses ateliers de travail.

Les valeurs de l’entreprise sont la base !

 

Elles fondent la culture et les règles de bonne conduite mais surtout elles donnent du sens aux collaborateurs, aux actionnaires, aux fournisseurs, aux partenaires et aux clients.

 

Trop souvent les entreprises s’autorisent un double langage entre les valeurs affichées et les valeurs ressenties. La direction générale est directement responsable du respect des valeurs définies.

 

Les valeurs constituent l’essence même de l’entreprise !

Qu'est ce que l'entreprise 3.0 ?

L’entreprise 3.0 est avant tout une entreprise qui a définit ses valeurs ! Des valeurs fortes, portées par la Direction et le CODIR, qui donneront du sens aux collaborateurs et aux clients consommateurs. Ces valeurs doivent être respectées par tous, même les administrateurs, coopérateurs, managers. Sinon elles risqueront de faire fuir les collaborateurs qui ne se reconnaitront plus dans l’entreprise (une des premières raisons de départ volontaire) et de désavouer l’entreprise face aux clients (Le cas Volkswagen est un bon exemple). Ces valeurs auront aussi l’avantage de créer une cohésion forte entre tous les collaborateurs quel que soit la génération (X, Y ou Z).

 

L’aspect économique de l’entreprise 3.0 est un des socles fondamentaux, à cela s’ajoute l’aspect environnemental et l’aspect social. Ces deux derniers points sont souvent vécus comme des contraintes mais il faut les voir comme des opportunités, celles de vous différencier face à la concurrence !

 

A cela, il est demandé à l’entreprise 3.0 de faire preuve entre autre d’agilité, de collaboration et d’innovation.

 

Mais comment faire ? Jemanagemavie vous fait entrer avec P.L.A.I.S.I.R. © dans le monde de l'entreprise 3.0.

Les entreprises doivent être plus présentes sur les reseaux sociaux

 

Les entreprises doivent désormais compter sur les réseaux sociaux pour mettre en place une stratégie de communication multi-canal et une e-réputation vraiment efficaces.

 

Le premier public visé est le grand public, mais on voit bien que les médias sociaux permettent de s’adresser à une multitude de publics différents, comme les journalistes (51%) ou même la communauté financière (17%). Seule une organisation sur 4 les utilise pour parler aux candidats (RH).

Si une majorité d’entreprises sont présentes sur les réseaux sociaux, Facebook (89%) et Twitter (85%) en tête avec une montée en puissance de LinkedIn (38%), 37% en ont encore une approche descendante ou verticale.

 

 

Selon une récente étude Américaine réalisée par le cabinet Brandfog, les réseaux sociaux permettraient aux dirigeants de créer de meilleures connexions avec les consommateurs, les employés mais aussi avec les investisseurs.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© jemanagemavie; © valoriz Conseil; © valoriz RH.