"Le courage croît à force d'oser, la peur à force d'hésiter."

 

Publilius Syrus

LES ENJEUX DES ENTREPRISES

Les enjeux actuels des entreprises ne sont plus ceux d’hier.

Les tensions économiques de ces dernières années ont accéléré les restructurations et restrictions budgétaires. L’appellation politiquement correcte étant « l’optimisation des coûts ».

 

Même si adopter une telle démarche est souvent indispensable pour la survie de son entreprise, elle est génératrice d’inquiétude, de frustration, de stress et de baisse de productivité auprès des collaborateurs.

 

Les coûts cachés du mal-être au travail ne peuvent plus être ignorés. Ils ne cessent d’augmenter !

Les dirigeants se déclarent en meilleure santé que les salariés.

 
Un regard positif sur la santé qui tend à occulter les risques.
Globalement, les dirigeants de TPE/PME se déclarent en meilleure santé que les salariés : 79 % d’entre eux jugent bon, voire très bon, leur état de santé général, contre 69 % des salariés.
Ce sentiment positif concerne tant la santé physique des dirigeants (78 %) que leur santé mentale (80 %).
Cette perception est en cohérence avec l’attention que les dirigeants affirment porter à leur santé et à leur hygiène de vie.
Les trois-quarts d’entre eux (76 %) pensent en effet « faire ce qu’il faut pour avoir un mode de vie sain et entretenir leur santé ».
Un score supérieur à celui observé chez les salariés (71 %).
Les dirigeants se disent très préoccupés par leur équilibre alimentaire (84 % vs 64 % pour les salariés) et déclarent pratiquer une activité sportive légère au moins une fois par semaine (64 %), tout comme les salariés.
Autre signe apparent de bonne santé : peu d’entre eux (7 %) déclarent avoir été arrêtés par leur médecin au cours des 12 derniers mois (contre 32 % des salariés).
 

Cette affirmation d’un mode de vie sain est à nuancer.

Dans les faits, parmi les 76 % qui déclarent « faire ce qu’il faut pour avoir un mode de vie sain », 39 % sont en surpoids et obèses, 23 % sont fumeurs, 14 % consomment quotidiennement de l’alcool.
Quant au faible taux d’arrêts maladie, il est en partie dû au fait que les dirigeants ont du mal à décrocher ou à accepter d’être arrêtés : 70 % d’entre eux estiment ne pas pouvoir s’arrêter même si leur médecin le leur prescrit.
Enfin, le niveau de stress et le sentiment d’isolement ressenti par les dirigeants sont des données à prendre en compte dans l’évaluation de leur état de santé : 74 % d’entre eux décrivent leurs journées comme « stressantes », et 31 % se sentent plutôt « isolés » dans leur fonction de dirigeant.
Seuls 38 % d’entre eux se sentent capables de travailler au même rythme dans 10 ans.
Malakoff Médéric édite le 1er Baromètre sur la Santé des dirigeants - Septembre 2015
Santé et bien etre des dirigeants 2015.p[...]
Document Adobe Acrobat [801.1 KB]

Une urgence managériale ?

Jemanagemavie a la solution !

Stress, tension, besoin de motiver les équipes ........Je souhaite monter en compétence mes collaborateurs

 

Un départ, un arrêt maladie, besoin d'un regard extérieur.......Je souhaite un Manager de transition sans embaucher

 

Savoir s'entourer est primordial

60% de la réussite de l’entreprise dépend de ses salariés

 

Le bien-être des salariés dans leurs conditions de travail dope la performance de l’entreprise et accroit la satisfaction clients.

La réussite de toute entreprise dépend à  60% de ses salariés, selon George H. Labovitz, PhD Professor at Boston University School of Management.

Les 40% restant dépendent du marché, de sa stratégie, des processus, de la qualité et la valeur ajoutée de produits/services proposés ainsi que de l’efficacité de l’organisation (capitaux, gestion, ressources, transparence juridique et de gouvernance).

Source : cadre-dirigeant-magazine

Nous vous conseillons  notre baromètre valoriz RH "climat social et management"

J'améliore la rentabilité

Pour améliorer la rentabilité, il faut améliorer l’efficacité des collaborateurs.

Pour améliorer l’efficacité, il faut faire adhérer tous les collaborateurs au projet d’entreprise.

Chaque individu a besoin de savoir où il va, pourquoi et comment il va y aller !

 

Créer votre charte.

 

Créer votre pyramide décisionnelle.

Je réduis la pression négative

La pression est nécessaire pour avancer, mais la pression appelée négative est redoutable !

Alors soyez vigilant et faites respecter ces règles simples qui donneront une toute autre dynamique à votre entreprise.

  • Dire bonjour à tout le monde !

  • Organiser un repas collectif 1 fois par mois

  • Promouvoir la transversalité

  • La rétention d’informations est inacceptable

  • Interdire l’envoi de mails pendant les heures de fermeture, les weekends et jours fériés.(astuce : utiliser l’envoi différé !)

  • Imposer de couper pendant les vacances

  • Respecter les collaborateurs, tous les collaborateurs !

« Une des erreurs que peut commettre un chef d'entreprise, c'est de se croire le seigneur de l'affaire qu'il dirige. »

Auguste Albert Prudent Detœuf (1883 –1947)

Industriel, fondateur et vice-président d’Alsthom.

Je surveille mon taux de "turn-over"

Selon la dernière étude de Hay Group, en partenariat avec le Centre for Economics and Business Research (CEBR), le taux de turn-over des salariés en France est de 13,7 %.

 

Une augmentation du turn-over est attendue  pour atteindre 15,1 % en 2018.

Le coût du turn-over se répartit à 50 % pour les frais d’embauche et de formation et à 50 % pour la perte de compétences et financière (ex : départ de clients).

J'évite le "burn-out"

En tant que chef d’entreprise vous devez sensibiliser vos collaborateurs sur le syndrome d'épuisement professionnel.

Les victimes sont les salariés trop investis c’est-à-dire les performants et motivés.

 

Quels sont les signes précurseurs ?

Perte d'enthousiasme, fatigue, insomnies ou des troubles gastro-intestinaux peuvent vous alerter. L'irritabilité ou l'agressivité sont également de bons indicateurs.

 

Que faire ?

Etape 1 : Organiser un entretien pour échanger calmement sur la situation

Etape 2 : L’encourager à faire une vraie coupure en prenant des congés et des RTT

Etape 3 : Si le collaborateur nie son état, signaler par écrit, et demander lui de rencontrer la médecine du travail

Etape 4 : A son retour, faire un bilan et mettre en place un plan d’action pour éviter à nouveau cette situation.

Vous voulez mettre en place

notre accompagnement individuel

La famille est importante pour le succès des TPE-PME

 

C'est la synthèse que nous pouvons tirer du baromètre American-Express réalisé en juin et juillet dernier auprès de 1250 dirigeants d'entreprises.

 

auprès de 1250 dirigeants d'entreprises (directeurs et cadres dirigeants) de moins de 50 salariés dont 250 en France

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Infographie | Un baromètre American Express analyse la place de la famille dans les TPE-PME"
réalisé en juin et juillet 2015 par Coleman Parkes pour American Express auprès de 1250 dirigeants d'entreprises (directeurs et cadres dirigeants) de moins de 50 salariés dont 250 en France

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Infographie | Un baromètre American Express analyse la place de la famille dans les TPE-PME"
réalisé en juin et juillet 2015 par Coleman Parkes pour American Express auprès de 1250 dirigeants d'entreprises (directeurs et cadres dirigeants) de moins de 50 salariés dont 250 en France

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Infographie | Un baromètre American Express analyse la place de la famille dans les TPE-PME"
réalisé en juin et juillet 2015 par Coleman Parkes pour American Express auprès de 1250 dirigeants d'entreprises (directeurs et cadres dirigeants) de moins de 50 salariés dont 250 en France

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Infographie | Un baromètre American Express analyse la place de la famille dans les TPE-PME"

1 dirigeant français sur dix vient d'une famille d'entrepreneurs.

 

Les dirigeants français employent 3,8 membres de leur famille contre 2,3 en Europe.

 

26% déclarent qu'au moins 5 de leurs salariés appartiennent à leur famille, contre 10 % en Europe.

 

71%  estiment que cette situation comporte plusieurs avantages :

  • Apporte un soutien et une flexibilité (45%)
  • Les personnes sont plus investies (44%)
  • Les personnes sont plus compétentes (43%)
  • Permet de passer plus de temps avec sa famille (39%)
1 dirigeant français sur dix vient d'une famille d'entrepreneurs

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Infographie | Un baromètre American Express analyse la place de la famille dans les TPE-PME"
auprès de 1250 dirigeants d'entreprises (directeurs et cadres dirigeants) de moins de 50 salariés dont 250 en France

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Infographie | Un baromètre American Express analyse la place de la famille dans les TPE-PME"
réalisé en juin et juillet 2015 par Coleman Parkes pour American Express auprès de 1250 dirigeants d'entreprises (directeurs et cadres dirigeants) de moins de 50 salariés dont 250 en France

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Infographie | Un baromètre American Express analyse la place de la famille dans les TPE-PME"
réalisé en juin et juillet 2015 par Coleman Parkes pour American Express auprès de 1250 dirigeants d'entreprises (directeurs et cadres dirigeants) de moins de 50 salariés dont 250 en France

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Infographie | Un baromètre American Express analyse la place de la famille dans les TPE-PME"
réalisé en juin et juillet 2015 par Coleman Parkes pour American Express auprès de 1250 dirigeants d'entreprises (directeurs et cadres dirigeants) de moins de 50 salariés dont 250 en France

Retrouvez cet article sur : www.chefdentreprise.com - "Infographie | Un baromètre American Express analyse la place de la famille dans les TPE-PME"

Je connais les compétences de mes collaborateurs

J'apprends à mieux connaitre le potentiel de mes collaborateurs, ainsi je pourrais mieux travailler avec eux, chercher les compétences et le soutien nécessaire en fonction de mes besoins.

Meredith Belbin, né en 1926 est un psychosociologue britannique spécialiste du management d'équipe et créateur d'un inventaire de comportement qui met en évidence les neuf rôles clés nécessaires au bon fonctionnement d'une équipe.

L’ORGANISATEUR 

Il est discipliné, fiable, ordonné, méthodique et efficace.

Il transforme les idées en actions concrètes et pratiques.

Le CONCEPTEUR 

Il est créatif, imaginatif et anticonformiste.

Il propose de nouvelles idées et des solutions créatives. Il résout les problèmes complexes.

L’EXPERT

Il est déterminé et autonome.

Il possède des connaissances et des compétences spécifiques.

Le PRISEUR

Il est calme et neutre.

Il fait preuve de discernement et envisage toutes les options. Il évalue avec précision et de manière objective si les idées sont réalistes et bénéfiques.

Le PROPULSEUR

Il est dynamique et fonceur.

Il travaille bien sous pression. Il a le courage et la capacité de surmonter les obstacles. Il pousse les autres à l’action et aide l’équipe à recentrer son travail.

Le PERFECTIONNISTE

Il est consciencieux, à la recherche des erreurs et omissions.

Il a le souci de la perfection. Il fait en sorte que le programme et les délais soient respectés.

Le PROMOTEUR

Il est extraverti, enthousiaste et populaire.

Il explore les opportunités et développe les contacts.

Le COORDINATEUR

Il est méthodique et confiant.

Il est attentif aux autres et diplomate. Il clarifie les objectifs et fait progresser les prises de décision.

Le  SOUTIEN 

Il est sociable, sensible et diplomate.

Il est attentif aux autres et à leurs besoins. A l’écoute, il évite les frictions et recherche les consensus.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© jemanagemavie; © valoriz Conseil; © valoriz RH.